Biographie

 

Je suis né il y a quelques décennies déjà dans un pays baigné de bleu et de lumière : la Tunisie. J'ai vécu la majeure partie de ma vie ensuite à Paris, et je réside depuis 12 ans sur l'île de Ré, une île également riche en luminosité.

Enfant déjà, je passais beaucoup plus mon temps à scruter le ciel et la mer pour y chercher un sens, des mouvements, des nuances, des signes spirituels et cosmiques, plutôt qu'à m'intéresser aux formes matérielles et concrètes de la réalité qui m'entourait.

Ces prédispositions m'ont toujours poursuivi, et m'ont amené à commencer à peindre il y a 25 ans. Je me suis porté naturellement vers l'art abstrait, guidé également par mon grand intérêt pour la poésie, la spiritualité, et la philosophie.

 

Je suis ce qu'on appelle un « autodidacte », mais qu'appelle-t-on au juste « autodidacte » ? S'il s'agit de ne pas avoir suivi les cours des Beaux Arts, c'est absolument exact.

Cependant, depuis de longues décennies, je n'ai cessé de m'intéresser aux techniques picturales, au travers de cours, de conférences, de lectures d'ouvrages de peintres, notamment ceux de Kandinsky et de Rothko que je considère comme mes maîtres.

Un galeriste m'a dit un jour : « vous êtes autodidacte, tant mieux ! Au moins vous peignez avec vos tripes !»

Je considère que trop de conventions ou de règles et trop de carcans dans l'art tuent l'art.

 

Je considère la peinture avant tout comme un puissant moyen d'expression. Je considère comme le peintre Kandinsky que « tout artiste doit travailler en raison d'une impulsion ou d'un élan venu de l'intérieur » et qu'il doit «  s'avancer dans une voie qui, d'une manière quelque peu mystique est tracée pour lui dès le début »

Ma curiosité et ma soif d'apprendre et de savoir m'ont amené à sillonner tous les musées d'art moderne du monde entier pour y trouver de la matière et de l'inspiration. Je me passionne autant pour une toile de Botticelli ou une fresque de Giotto, pour une toile de Mark Rothko, de Kandinsky ou de Miro ou encore pour l'art de la préhistoire ou pour l'art urbain. Je pense que tous les mouvements en peinture se complètent.

Je considère que l'art est l'expression d'un Tout dont la globalité nous dépasse ; chaque artiste n'en perçoit qu'une infime partie, le traduit en fonction de sa propre sensibilité, mais alimente une création universelle en perpétuel mouvement.

 

C'est dans le même état d'esprit que je travaille. Je peux utiliser plusieurs techniques à la fois dans mes toiles : aplats, peinture au couteau, dripping. De même il m'arrive d'utiliser dans une même toile plusieurs matières : acrylique, pigments purs, encre de Chine, pastels.

 

C'est cette synthèse que je recherche inlassablement.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

04.10 | 11:59
Ma page d'accueil a reçu 10
17.12 | 08:55
Pantelleria a reçu 1
30.10 | 16:52
GALERIE a reçu 1
23.10 | 14:05
GALERIE a reçu 5
Vous aimez cette page